Press Releases

Press Release | Aug. 14, 2020

EXERCICE DE DÉFENSE AÉRIENNE DU NORAD PRÉVU DANS LA RÉGION DE L’ARCTIQUE

NORAD Public Affairs

BASE AÉRIENNE PETERSON, Colorado   –  

Le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) réalisera un exercice de défense aérienne du 17 au 21 août, dans la région qui s’étend de la mer de Beaufort à Thulé, au Groenland.

L’exercice comprendra un chasseur CF‑18, un aéronef de patrouille à long rayon d’action CP-140 et un avion ravitailleur, CC‑150T de l’Aviation royale canadienne, de même qu’un chasseur F‑15, un avion ravitailleur KC‑10 et un aéronef de transport C‑17 des Forces aériennes des États‑Unis. L’exercice sera mené à partir de la 4e Escadre Cold Lake (Alberta), de Whitehorse (Yukon), et de Yellowknife (Territoires du Nord‑Ouest).

Durant l’exercice, on effectuera des vols au-dessus de régions peu peuplées de l’Arctique et en altitude. Le public ne verra et n’entendra tout probablement pas les exercices; cependant, il y aura une hausse des activités de vol à Yellowknife. L’exercice n’est aucunement lié à la réponse du gouvernement du Canada ou des États‑Unis à la COVID-19.

Le NORAD procède régulièrement à des exercices fondés sur divers scénarios, notamment l’intervention en cas de non-respect de restrictions de l’espace aérien, de détournement d’un avion ou de présence d’un aéronef inconnu. Tous les exercices du NORAD sont minutieusement planifiés et étroitement contrôlés. Le présent exercice de défense aérienne offre une occasion de perfectionnement des compétences, alors que les forces canadiennes et américaines collaborent avec leurs alliés et partenaires dans l’Arctique.

Le NORAD a pris des mesures de prévention, entre autres, la désinfection régulière des mains, la distanciation physique et le port de masques dans des situations où la distanciation physique n’est pas possible, de sorte à atténuer le risque d’exposition possible des militaires et de la population locale au nouveau coronavirus (COVID-19). Par ailleurs, le personnel militaire des États‑Unis participant à l’exercice doit obtenir deux résultats négatifs au test de dépistage de la COVID-19 avant d’arriver au Canada, et tous les militaires basés dans des emplacements d’opérations avancés seront en isolement sur la base.

Depuis plus de 60 ans, le NORAD identifie et intercepte de possibles menaces aériennes qui pèsent sur l’Amérique du Nord par l’exécution de missions d’alerte aérospatiale et de contrôle aérospatial. Le NORAD surveille également les voies navigables internes et les approches maritimes du Canada et des États‑Unis dans le cadre de sa mission d’alerte maritime.

-30-

NOTE AUX RÉDACTEURS EN CHEF : Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la Direction des affaires publiques du NORAD, en composant le 719‑554‑6889 ou en visitant notre site Web http://www.norad.mil.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter : http://www.facebook.com/NORADCommand et http://www.twitter.com/NORADCommand