NORAD NEWS

News | June 23, 2021

DE LA MER DE BEAUFORT À L’ATLANTIQUE ORIENTAL : L’EXERCICE AMALGAM DART DU NORAD PRODURE À NOS FORCES AMEÉS UN PRÉCIEUX ENTRAINEMENT DANS L’ARCTIQUE

Canadian NORAD Region

L’exercice de défense aérienne « AMALGAM DART », tenu du 10 au 18 juin 2021, a fait intervenir les trois régions du NORAD et toute une gamme d’aéronefs militaires de l’Aviation royale canadienne (ARC) et des Forces aériennes des États‑Unis (USAF), avec le soutien de la Garde nationale aérienne -- Dakota du Sud et Colorado (South Dakota and Colorado Air National Guards) et la Garde nationale de l’Armée – Caroline du Sud et Floride (South Carolina and Florida Army National Guards).

 

Tous ces éléments se sont déployés depuis des endroits dans le Nord, en Alaska, et depuis la mer de Beaufort jusqu’à l’Atlantique Nord, y compris Inuvik (Territoires du Nord‑Ouest), Yellowknife (T.N.‑O.), la 4e Escadre Cold Lake (Alberta), la 5e Escadre Goose Bay (Terre‑Neuve-et‑Labrador), Iqaluit, la Station des Forces canadiennes Nunavut et la Base aérienne de Thulé (Groenland). L’exercice (Ex) AMALGAM DART visait à mettre à l’épreuve les capacités de réaction rapide du NORAD dans plusieurs domaines, lesquelles capacités sont employées pour défendre l’Amérique du Nord, tout en mettant les membres du Commandement au défi de fournir un soutien logistique aux fins des opérations dans l’Arctique.

 

L’Arctique demeure une région importante du point de vue stratégique pour la défense continentale. Un ennemi pourrait emprunter les approches septentrionales de l’Amérique du Nord pour attaquer l’infrastructure essentielle du Canada et des É.‑U. Les exercices menés dans l’Arctique, tels qu’AMALGAM DART, aident à renforcer et à enrichir les compétences du personnel du NORAD dans le cadre des missions qui sont menées dans des environnements opérationnels exigeants, tout en lui permettant de travailler côte à côte avec des partenaires et des alliés afin de défendre le Canada et les États‑Unis.

 

« Avec des capacités particulières propres aux forces aériennes dans l’Arctique, que ce soit pour porter secours à des sinistrés, mener des missions de recherche et de sauvetage, ou garantir la souveraineté nationale de nos deux pays, les forces canadiennes et américaines, de concert avec nos partenaires dans les collectivités du Grand Nord, sont prêtes à protéger la souveraineté de l’Amérique du Nord n’importe quand et n’importe où », a déclaré le brigadier‑général Edward Vaughan, commandant adjoint de la Région canadienne du NORAD.

 

Outre les avions de chasse, l’Ex AMALGAM DART a fait intervenir des aéronefs de recherche et de sauvetage, des radaristes, des avions de ravitaillement en vol, des appareils de transport aérien tactique, des avions d’alerte et de contrôle (AWACS) et un système de défense sol‑air à courte portée totalement indépendant. Ont pris part à l’exercice des membres de l’Aviation royale canadienne, des éléments de l’USAF et des unités de la Garde nationale des É.‑U. qui ont travaillé ensemble pour en garantir la réussite.

 

Ont aussi participé à l’Ex AMALGAM DART le 263rd Army Air and Missile Defense Command (AAMDC) de la Garde nationale de l’Armée (Caroline du Sud) et le 265th Combat Communications Squadron (Escadron des communications de combat) de la Garde nationale (Air) du Maine. Avec leurs systèmes radars Sentinel terrestres et leur liaison de données tactiques (LIAISON 16), ces unités ont pu apporter de précieuses contributions à l’image commune de la situation opérationnelle (ICSO) multinationale, ce qui a créé une capacité efficace et intégrée de défense sol‑air à courte portée.

 

« L’équipe a encore une fois déployé un effort remarquable et démontré notre capacité à réagir rapidement et avec beaucoup de succès à des situations dynamiques complexes. L’ajout du 263rd Army Air and Missile Defense Command et du 265th Combat Communications Squadron dans le cadre de l’Ex AMALGAM DART a procuré un excellent entraînement aux unités concernées, et il a amélioré notre efficacité et notre capacité binationale d’intervenir dans un contexte à domaines multiples », a déclaré le major‑général Eric Kenny, commandant de la Région canadienne du NORAD.

 

Menant leurs activités depuis des endroits éloignés tels qu’Inuvik (Territoires du Nord‑Ouest) et Thulé (Groenland), les membres de l’ARC et de l’USAF ont accompli des missions de défense aérienne conçues pour mettre à l’épreuve la capacité de réaction, les systèmes et l’équipement dans des environnements austères. Afin de garantir la sécurité des participants, des unités de recherche et de sauvetage ont appuyé l’exercice : elles comprenaient des hélicoptères CH‑149 Cormorant basés à la Station des Forces canadiennes Alert ainsi que des avions CC‑130 Hercules et des hélicoptères CH‑146 Griffon se tenant en état d’alerte à Iqaluit (Nunavut).

 

En rendant manifestes notre partenariat binational et notre état de préparation constant grâce à des exercices tels qu’AMALGAM DART, nos deux pays présentent un puissant moyen de dissuasion, appuyé par des capacités souples et crédibles d’intervention, destiné à faire échec à toute entité envisageant de menacer l’Amérique du Nord.

 

Le NORAD est prêt à défendre l’Amérique du Nord contre les menaces pouvant peser sur elle en passant par l’Arctique, le NORAD est prêt à détecter ces menaces et il est prêt à les neutraliser.

 

-30-

 

NOTE AUX RÉDACTEURS: Une sélection d'images de l'exercice AMALGAM DART 21-1 est disponible sur le site web SmugMug de La Région canadienne du NORAD à l’adresse suivante:

https://rcafoperationsarc.smugmug.com/Ex-AMALGAM-DART/n-Kx3SPf

 

Une sélection plus grande des images de l'exercice AMALGAM DART peut-être trouvé sur le site web DVIDS (système de distribution d'informations visuelles de la Défense) au lien suivant (en anglais seulement) :

https://www.dvidshub.net/search/?q=AMALGAM+DART&filter%5Bdate%5D=1m&view=grid

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter des Affaires publiques de RC NORAD au (204) 833-2500 poste 2030 ou visitez notre site Web à l'adresse http://www.norad.mil

 

Suivez-nous sur Facebook et Twitter à l'adresse http://www.facebook.com/noradnorthcom et http://www.twitter.com/noradnorthcom

 

News Archive